Lancement des expérimentations de la thèse de Théo Marchand

La thèse de Théo Marchand débutée en octobre a pour objectif de mieux expliquer et prédire la consommation des feuilles mortes par les invertébrés détritivores en identifiant plus particulièrement des liens entre les caractéristiques des détritivores et les celles des feuilles consommées. Une première expérimentation in situ a été lancée ce mois de novembre. Une centaine de sacs contenant des feuilles séchées (chêne ou charme) ont été déposés la fois sur des sols forestiers et dans les rivières de forêts proches d’Aurignac (Haute-Garonne). Des prélèvements réguliers vont permettre d’étudier la décomposition des feuilles en fonction des espèces de détritivores présentes.

Théo Marchand, doctorant au Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement, équipe BIZ, est encadré dans ses travaux par Antoine Lecerf et Benjamin Pey.

Contact : theo.marchand2@univ-tlse3.fr

Plus d'actualités

Actualité scientifique

Rapprochement scientifique avec la Norvège

Sophia V. Hansson a obtenu un financement du  Programme Åsgard  afin de développer une collaboration avec le Norwegian Polar Institute sur le thème de « Temporal and spatial variation in multi-element […]

08.04.2021

Actualité scientifique

EcoSensor « Primé »

Le projet EcoSensor « Déploiement de capteurs environnementaux connectés,autonomes et reconfigurables pour l’étude intégrée des écosystèmes” parmi les lauréats de l’AAP Prime 2021. Cet appel promeut des «projets de recherche interdisciplinaires […]

01.04.2021

Actualité scientifique

Décomposition des litières dans les écosystèmes aquatiques : une expérience à l’échelle mondiale

Une expérience mondiale conduite par plus de 40 équipes (dont le Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement) et publiée dans Sciences Advances démontre l’importance de la diversité de la végétation riveraine […]

29.03.2021

Rechercher