Décomposition des litières dans les écosystèmes aquatiques : une expérience à l’échelle mondiale

Une expérience mondiale conduite par plus de 40 équipes (dont le Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement) et publiée dans Sciences Advances démontre l’importance de la diversité de la végétation riveraine pour la décomposition des litières dans les écosystèmes aquatiques. L’effet de la diversité est plus grand dans les rivières tropicales qu’aux latitudes plus élevées.

La décomposition des litières est un processus crucial dans les écosystèmes d’eau courante, jouant un rôle notable dans les échanges de carbone entre biosphère et atmosphère et avec des réactions potentielles sur le climat. L’étude coordonnée à l’échelle globale parue aujourd’hui est sans précédent : elle identifie la diversité végétale comme un facteur majeur de la décomposition et révèle que la diversité fonctionnelle des litières (p. ex., la dureté, le contenu en nutriments ou la présence de toxines) stimule davantage la décomposition à faible latitude que sous des climats plus froids, où les décomposeurs utilisent les ressources diverses moins efficacement que sous les tropiques. Ceci suggère que le fonctionnement des écosystèmes d’eau courante pourrait être particulièrement vulnérable aux pratiques forestières, qui s’avèrent particulièrement préjudiciables aux forêts tropicales natives.

Plus d’informations ici : https://advances.sciencemag.org/content/7/13/eabe7860

Plus d'actualités

Actualité scientifique

Le Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement publie le premier bilan carbone de ses activités !

Retrouvez dans cette infographie tous les détails du BGES (bilan gaz à effet de serre) du laboratoire pour l’année 2019, calculé à l’aide de l’outil développé par labos1point5, et avec […]

03.06.2021

Actualité scientifique

LANCEMENT DU JOURNAL CLUB

Un journal club est lancé à l’initiative de doctorants du laboratoire. Les objectifs de ces rendez-vous sont en plus de créer du lien social, de pouvoir partager différents points de […]

10.05.2021

Actualité scientifique

Rapprochement scientifique avec la Norvège

Sophia V. Hansson a obtenu un financement du  Programme Åsgard  afin de développer une collaboration avec le Norwegian Polar Institute sur le thème de « Temporal and spatial variation in multi-element […]

08.04.2021

Rechercher